Home CONSEILS CARRIERE QUELQUES MÉTIERS QU’ON PEUT EXERCER SANS DIPLÔME UNIVERSITAIRE EN AFRIQUE

QUELQUES MÉTIERS QU’ON PEUT EXERCER SANS DIPLÔME UNIVERSITAIRE EN AFRIQUE

1352
0

Trouver un emploi est une mission de plus en plus compliquée à l’heure actuelle, et ce, étant donné le contexte de crise économique mondiale. Cela se complique d’autant plus lorsqu’on n’a pas de diplôme.

Cela n’est cependant pas toujours vrai, il est en effet possible de trouver un travail bien payé sans pour autant avoir un diplôme de haut niveau, le niveau baccalauréat est souvent plus que suffisant.

Voici des informations concernant quelques métiers mieux payés sans devoir avoir de diplôme en Afrique.

Community Manager

community manager

Ce spécialiste des réseaux sociaux, formé sur le terrain, est intégré aux équipes de management d’une entreprise.

Ses connaissances sont d’ordre pratique. Il sait attirer et fédérer les internautes autour de sujets pertinents.

Ce domaine d’activité permet de faire entrer dans la profession des autodidactes. Bien que les diplômés de Bachelor bénéficient de formation en management poussée, le Community Manager acquiert ses propres compétences sur internet.

Il est lui-même très présent les réseaux, en connaît les tenants et les aboutissants, sait utiliser les pics d’affluence et surtout en retirer les points avantageux pour développer la communication de son entreprise.

D’autre part, il assure une veille sur les technologies et tout ce qui peut apporter un plus à sa communication.

Son salaire est variable et dépendra de ses propres compétences. Il peut défendre son action et l’utilité de celle-ci au sein des entreprises.

Le secteur est très actif et les recruteurs sont plus que jamais à la recherche de profils innovants et aux compétences multiples.

Intégrateur développeur

integrateur developpeur
Internet devient, de nos jours, un moyen important pour les entreprises de se faire connaître, de prospecter ou de communiquer avec le public.

Les métiers du web sont alors lancés et font partie des plus prometteurs pour les diplômés ou non.

Devenir intégrateur développeur pour une agence web vous attire ?

La profession consiste à intégrer des textes, des tableaux, des images et tout ce qui constitue les pages d’un site.

Outre intégrer une agence, il est également possible de travailler pour votre propre compte en tant que freelancer.

Connaissances des langages informatiques, savoir-faire en graphisme et culture artistique s’avèrent nécessaires pour ce métier.

Gestionnaire de paie

gestionnaire de paie
Tous types d’entreprises ont besoin de gestionnaire de paie.

Celui-ci traite les informations sur le personnel de la société et élabore les fiches de paie.

La rédaction des contrats de travail ou des fiches de poste peut revenir au gestionnaire de paie.

Si le métier n’exige pas un très haut niveau d’études supérieures, la maîtrise des logiciels correspondants reste incontournable.

Vous devez avoir des connaissances approfondies du droit social. Le sens de l’organisation ne se sépare pas de la profession de gestionnaire.

Une formation peut vous aider à acquérir ce métier.

vous pouvez même travailler en freelance en vous inscrivant dans notre rubrique devenir freelance.

Pompier

Le métier du sapeur-pompier est connu comme un métier à risques.

Toutefois, cet agent reste bel et bien le héros de la société.

Comme on le sait, les pompiers interviennent en cas d’incendie ou de noyade.

Leurs domaines s’étendent également à l’évacuation lors des sinistres, à savoir les tremblements de terre, les inondations et les fuites de gaz.

Réactifbrave et doté d’un sang-froid, c’est ce qu’on vous exige pour pouvoir devenir un sapeur-pompier.

Si avoir un diplôme universitaire n’importe pas dans l’accès au métier, une bonne condition physique s’avère obligatoire.

Une montée en grades vous attendra après quelques années d’exercice.

Soudeur

Un bon nombre de secteurs, dans la construction, dans l’industrie automobile ou aéronautique, nécessitent actuellement des soudeurs.

Ces derniers travaillent sur un chantier ou dans un atelier.

Le soudeur effectue des travaux d’assemblage, de maintenance ou d’installation avec des outils spécifiques.

Outre le savoir-faire dans la manipulation des matériels, l’habilité et la rigueur sont importantes pour ce professionnel.

Une formation métier doit toujours précéder l’accès au poste.

Se reconvertir à la soudure vous donnera l’occasion de travailler dans une grande société industrielle, sur une centrale nucléaire ou une plateforme de pétrole vous pouvez vous mettre a votre propre compte si vous être compétant afin de travailler en freelance avec les entreprises.

Serveur / Barman

Une autre excellente option de reconversion professionnelle est celle de devenir barman.

Si vous êtes sociable, que vous aimez la fête et la nuit, devenir barman devrait vraiment vous plaire.

En plus d’être un travail agréable et divertissant, vous pourrez espérer une très bonne rémunération, surtout si vous tenez compte des pourboires.

Travailler comme serveur dans la restauration ou dans un hôtel peut également être d’excellentes alternatives.

Dans ce cas, il sera cependant conseillé de suivre une petite formation dans le domaine pour pouvoir travailler dans les meilleurs restaurants et voir son salaire augmenter en flèche !

Métiers de la construction

Travailler dans la construction peut rapporter gros. Une fonction particulièrement lucrative est celle de briqueteur-maçon.

Vous pourrez en effet espérer un bon salaire dès le début de votre carrière.

Si vous savez vous faire apprécier et vous faire respecter, il sera possible de monter en grade et de devenir directeur de construction.

Dans la plupart des cas, il ne sera même pas nécessaire d’être titulaire d’un baccalauréat ; la motivation, le talent et la persévérance feront bien l’affaire.

Call-center

call center

Travailler dans un call center est une autre manière de gagner pas mal de sous sans devoir compter sur son diplôme.

Ce type de travail est particulièrement avantageux, car il existe une grande flexibilité au niveau des horaires de travail.

De plus, vous ne devrez pas faire spécialement attention à votre apparence ni soigner votre look, en effet la seule chose que les clients connaitront de vous, sera votre voix !

Mécanicien d’ascenseur

mécanicien ascenseur

Une autre option, tout aussi intéressante que les autres, est celle d’opter pour le métier de mécanicien d’ascenseur.

Ce métier est très peu connu et pourtant il offre d’excellentes possibilités à tout individu qui aime l’aventure et un peu d’escalade.

À l’issue d’une formation spécifique dans le domaine, il vous sera possible d’exercer cette profession financièrement très avantageuse.

Sachez qu’il n’y a pas de conditions d’accès à la formation.

Trader

Pour exercer dans ce métier (4) et entrer dans le milieu, les stages et le travail en entreprise suffisent. Les patrons du secteur veulent que les candidats fassent leurs preuves sur le terrain.

La capacité à se créer un réseau est souvent déterminante pour le Trader. La fluctuation des cours de la Bourse scande toutes les étapes de sa journée.

Il tente d’investir le capital qu’il détient, au nom de son employeur, dans des produits qui possèdent une bonne cote.

Pour être remarqué, il doit nécessairement parier sur l’avenir et sentir les évolutions du marché de la Bourse. Il suit ces évolutions et doit être très réactif aux tendances qu’il observe.

Il s’intéresse à tous les produits, comme les actions, qui peuvent permettre un gain important au fil du temps.

Son but est de permettre à ses clients de réaliser un important retour sur investissement.

Ce métier nécessite une bonne maîtrise de soi puisque la tension est constante durant sa journée qu’il débute assez tôt pour la finir avec la clôture journalière des salles boursières internationales.

Chauffeur de Taxi

En ayant un bon sens de l’orientation et une bonne conduite, il est possible d’etre un chauffeur de taxi

C’est une obligation pour pouvoir travailler, soit en tant que salarié, soit à son compte. Pour se présenter comme chauffeur il faut détenir un permis de conduire.

D’autre part, il est nécessaire d’avoir passé une visite médicale et de présenter un brevet de secourisme . Il faut évidemment présenter un casier judiciaire vierge.

Une fois détenteur de ce permis, le chauffeur peut exercer sa profession sous couvert de la réglementation en vigueur.

Ce métier permet une autonomie et une gestion assez personnelle de son temps de travail. En tant que salarié, le salaire est fixe tous les jours.

À cela, s’ajoute un pourcentage sur la recette globale.C’est un statut d’indépendant.

Coach Sportif

Afin de remettre en forme ou de faire un suivi plus personnalisé, le conseiller sportif sait adapter l’effort physique à chacun de ses clients.

Secteur très à la mode s’il en est, le coaching sportif nécessite une certaine mobilité et une envie de travailler en ville. Il faut savoir aller vers plusieurs recruteurs pour diversifier ses compétences.

C’est aussi en multipliant ses engagements qu’il pourra pleinement vivre de sa profession.

Il n’y a pas besoin de diplôme pour exercer ce métier, mais afin de percer et pouvoir obtenir plus de reconnaissances, le brevet professionnel est un atout à ne pas négliger.

Il reste un travail bien rémunéré si le coach parvient à se faire un nom ou à être employé par des salles spécialisées. Il peut également se faire engager dans des entreprises ou d’autres lieux insolites.

Le côté tendance peut lui garantir de nombreux débouchés.

L’évolution de carrière se caractérise par la possibilité de devenir responsable de Fitness ou directeur d’une salle de remise en forme.

Commerçant

commercant

Pour ouvrir son commerce, pas besoin de détenir de diplôme particulier. Il faut surtout, avant toute chose, avoir une idée originale et réalisable.

Le premier des partenaires à convaincre est sa banque. Celle-ci autorisera un prêt pour lancer le commerce.

Il faut présenter un projet novateur, mais aussi raisonnable qui permettra au banquier de juger du sérieux et de la faisabilité du commerce. Une fois obtenu ce soutien, le commerce peut ouvrir.

Il peut être intéressant de s’entourer de professionnels compétents pour le suivi des comptes et la gestion de l’entreprise.

Si le commerce fonctionne bien, cette activité peut devenir très lucrative. C’est un domaine où la réussite paye de façon très importante.

Pour peu que la marge réalisée entre les produits achetés et vendus soit forte, les revenus du commerçant pourront augmenter assez vite.

Il faut, tout de même, être persévérant, attentif, ouvrir le plus possible et avoir le sens du commerce. Faire une clientèle est long et la conserver pas toujours évident.

C’est pourquoi, un certain talent de commercial et un sens relationnel sont attendus pour exercer cette profession.

Plombier

Le métier de plombier fait partie des plus recherchés du secteur de l’artisanat. Un professionnel compétent n’aura aucun mal à conserver sa clientèle.

Il peut très bien commencer en apprentissage ou en effectuant un stage auprès d’un patron qui décide de développer ses compétences. Les revenus du plombier sont souvent attractifs.

Même s’il commence, en début de carrière, par une rémunération un peu faible par mois, il pourra très rapidement évoluer vers des responsabilités plus spécialisées.

S’il développe des compétences vers d’autres secteurs, il n’en sera que plus demandé.

Ces spécialisations comme zingueur, couvreur, chauffagiste sont tout particulièrement appréciées. Elles font souvent la différence lors d’un entretien d’embauche.

Malgré tout, il existe plusieurs Bac Pro ou CAP qui permettent d’obtenir une formation de base attendue au sein de la profession.

Il est recommandé de passer ces premiers diplômes pour bénéficier d’une meilleure reconnaissance.

De nombreux artisans peuvent se mettre à leur compte au bout de quelques années et travaille ainsi en tant que professionnels indépendants.

Il est également possible de briguer les postes de chef de chantier ou conducteur de travaux.

Blogueur

blogueur

Il peut apparaître étonnant que ce statut puisse être considéré comme un métier à part entière et, pourtant, même des professionnels déjà reconnus rédigent des blogs.

L’avantage de ce travail est qu’il se pratique directement sur internet sans payer aucun droit d’hébergement nécessaire à la tenue d’un site Internet.

De ce fait, il n’y a aucun investissement pour entrer dans ce métier. La connaissance d’un domaine attractif est fortement recommandée.

Ainsi, des compétences en cuisine, journalisme, mais encore les critiques de films, de jeux vidéos ou bien politiques aident à permettre à son blog d’être mieux suivi.

La formation sur le tas est tout à fait possible. La rémunération via la publicité ou les sponsors proposés par les plateformes de blogs assure ses revenus.

Il peut également proposer des formations particulières qui lui rapportent un salaire supplémentaire.

Ces qualifications qu’il fait partager en font un référent.

Il est très important de s’inscrire au sein d’une communauté de blogueurs pour percer et rencontrer le succès désiré.

Agent éboueur

Bien qu’un CAP permette d’acquérir plus de compétences en lien direct avec ce métier, de nombreux employeurs forment directement des jeunes.

Ce travail peut paraître exigeant et difficile, mais ceux qu’on appelle les éboueurs bénéficient d’un statut et d’un encadrement intéressant.

La rémunération dépend des conditions de travail et également des horaires très matinaux : une journée débute à 6 heures du matin. Les employeurs sont également divers. Les communes ou les communautés de communes emploient directement leurs agents ou bien peuvent passer par des entreprises de nettoyage privé. Cette dernière méthode est de plus en plus répandue.

C’est pourquoi, il peut être plus pertinent de se diriger vers ces recrutements.

Le travail de ramassage des ordures ménagères est partagé entre les engins motorisés et le travail manuel. Il faut donc faire beaucoup de manutention.

Pour se perfectionner dans l’utilisation des machines, il existe un Bac Pro hygiène, propreté et stérilisation ou l’acquérir sur le terrain.

C’est une formation de base qui offre de bonnes qualifications.

Entrepreneur

Créer une entreprise et en être le directeur repose sur peu de chose.

La personne qui se lance dans la création et la direction d’entreprise doit savoir rassembler les bonnes personnes autour d’elle.

Ce ne sont pas ses diplômes, ni ses compétences dans le domaine d’activité qui importent. Ce qui prime, c’est la capacité de persuasion, de choix et de management.

De nombreux chefs d’entreprise à succès ne possèdent pas, ou peu de diplômes. Ils ont su utiliser une idée originale, et convaincre des investisseurs et des clients potentiels.

Le charisme est souvent capital, ainsi que la capacité à recruter la bonne personne pour le bon poste. Constituer une équipe, et donc savoir quel élément travaillera en bonne cohésion constitue son savoir-faire.

La rémunération est très fluctuante et dépendra de la bonne marche de l’entreprise.

Lorsque celle-ci est florissante, le chef d’entreprise peut parvenir à se dégager un salaire très important.

Grutier

Plusieurs altitudes pour le grutier, au sol ou en haut d’une cabine, il actionne sa machine pour déplacer des charges lourdes.

Depuis sa position, il peut répartir les matériaux sur le chantier et distribuer les éléments préfabriqués.

Le grutier est une pièce maitresse d’un chantier. Au vu de ses qualifications, il assure un rôle de sécurité auprès de ses autres équipiers.

Le métier est ouvert aux personnes ayant de l’expérience des chantiers.

Il faut, pour ce faire, passer le CACES , le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité de grue.

L’âge minimum de 21 ans est requis ainsi qu’un permis poids lourd.

Son activité est très diversifiée, à l’image du secteur du bâtiment. Il peut intervenir pour des résidences ou dans les bâtiments publics.

D’autre part, de façon ponctuelle, il peut être amené à aider les bateaux échoués, à remettre un train sur la voie, ou encore à permettre le transport d’avions.

Il faut être mobile et s’attendre à travailler loin de son domicile, selon les offres du marché.

Ce métier est très intéressant et offre une rémunération conséquente. Au début, il faut s’attendre à un SMIC, mais celui-ci peut aller jusqu’à plus de 350.000 par mois, selon les situations et les emplois.

Convoyeur de Fonds

convoyeur fonds

Comme tous les métiers à risque, le convoyeur de fonds bénéficie de primes et d’encadrements pour exercer son métier.

Selon l’entreprise qui l’emploie, il sera rémunéré au minimum à 150.000 cfa sans les primes. Il aura également de nombreuses indemnités en raison de la dangerosité de son travail.

Il doit, en effet, assurer le contrôle, le portage et la sécurisation des sacs qui contiennent de l’argent liquide, des bijoux, des métaux précieux ou des documents de paiement.

Lorsqu’il est chargé d’alimenter en argent les distributeurs automatiques de billets, il est appelé dabiste.

Le convoyeur de fonds est armé, est protégé d’un gilet pare-balle, et connaît la législation concernant les armes.

Pour entrer dans la profession, il faut avoir au moins 21 ans, un casier judiciaire vierge et, selon l’employeur, présenter un permis poids lourds.

Ce métier risqué nécessite sang-froid et contrôle de soi.

La formation est souvent prise en charge par l’entreprise recruteuse ou l’état, pour la Banque, mais un CQP métier de convoyage de fonds et valeurs, activités assimilées, est aussi accessible .

Chef de police

chef de police

Pas besoin de grand diplôme pour entrer dans la police.

Avec un diplôme de niveau secondaire, et en prouvant qu’on n’a pas de casier judiciaire, il est facile de passer les examens d’entrée et d’obtenir un job dans la police.

Il suffira ensuite de gravir petit à petit les échelons pour finalement obtenir un boulot de haut niveau et par conséquent une rémunération à la hauteur des responsabilités assumées.

Sportif professionnel

Domaine exigeant s’il en est, le sport est aussi un milieu qui peut permettre de développer des compétences physiques et personnelles sans passer par les diplômes classiques.

Il existe des formations, menant au Baccalauréat, dites sport-étude qui permettent d’allier les entrainements sportifs aux études plus abstraites.

Ceci permet d’avoir un meilleur poids sur le marché du travail.

Toutefois, le talent seul est gage de réussite. Les recruteurs sportifs sont à l’affût de nouveaux talents qui sont autant d’investissements pour eux.

De ce fait, il est important de pouvoir suivre un niveau d’exigences croissant, au fur et à mesure de l’évolution de sa carrière. La professionnalisation induit un engagement intense sur un nombre d’années souvent réduites.

Le sportif professionnel, mis à part certaines disciplines, ne peut continuer son métier passé un certain âge, souvent 30 ou 40 ans.

Par contre, les rémunérations pour certains sports très médiatisés, peuvent atteindre, quant à elles, des sommes astronomiques.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here