Home CONSEILS Après entretien d’embauche: comment relancer le recruteur ?

Après entretien d’embauche: comment relancer le recruteur ?

478
0
Après entretien d'embauche

Après entretien d’embauche: 5 conseils pour relancer efficacement un recruteur

Vous avez récemment passé un entretien d’embauche et vous attendez avec impatience des nouvelles du recruteur. Cependant, vous hésitez à le relancer de peur d’être trop insistant, mais vous ne voulez pas non plus paraître désintéressé en attendant trop longtemps. Ne vous inquiétez pas, il est tout à fait normal de faire un suivi après un entretien, et cela fait partie intégrante du processus de candidature. La clé est de trouver le bon équilibre entre être trop pressant et ne pas montrer assez d’engagement.

Voici cinq conseils indispensables pour effectuer un suivi apprécié et efficace :

1. Envoyez un mail de remerciement après l’entretien Après entretien d’embauche

Avant de relancer le recruteur, il est toujours important d’envoyer un mail de remerciement. Le lendemain de l’entretien, prenez le temps d’écrire un courriel pour exprimer votre gratitude envers la personne qui vous a rencontré. C’est une marque de politesse très appréciée et remarquée.

En envoyant ce mail, vous confirmez votre intérêt pour l’entreprise et c’est également une occasion de récapituler les points forts de l’entretien, démontrant ainsi votre compréhension des enjeux du poste. De plus, c’est une façon subtile de relancer le recruteur.

N’est-il pas préférable de relancer quelqu’un qu’on a remercié ? Vous pouvez même ajouter une question ou une référence à une discussion spécifique que vous avez eue pendant l’entretien pour inciter à une réponse.

2. Faites preuve de patience

À la fin de l’entretien d’embauche, essayez de vous renseigner sur le déroulement ultérieur du processus de recrutement. Le recruteur devrait être en mesure de vous donner une estimation de la date à laquelle vous pouvez attendre une réponse.

Si le recruteur vous donne une date précise, assurez-vous de la respecter. Ne contactez pas le recruteur avant cette date, car cela pourrait donner l’impression que vous n’avez pas écouté attentivement. Si la date limite est dépassée et que vous n’avez toujours pas reçu de nouvelles, ne paniquez pas ! Il est possible que le recruteur ait eu un contretemps ou que la prise de décision ait été retardée. Cependant, si plusieurs jours se sont écoulés après la date initialement annoncée sans aucune communication, n’hésitez pas à prendre contact.

Si le recruteur ne vous a pas donné d’indication précise quant au délai de réponse, attendez quelques jours, généralement entre 7 et 10 jours après l’envoi de votre mail de remerciement, avant de faire un suivi. N’oubliez pas de ne pas être trop pressant…

3. Privilégiez le courrier électronique au téléphone

Pourquoi ? Tout d’abord, le courrier électronique est moins intrusif que le téléphone. En appelant, vous pourriez déranger le recruteur s’il est occupé à ce moment-là, et il ne sera pas complètement attentif à votre demande. Le courrier électronique lui permettra de prendre le temps de vous répondre de manière adéquate. De plus, contrairement à un appel téléphonique, le courrier électronique est facilement traçable, ce qui facilitera la recherche lors de votre suivi ultérieur. Évitez toutefois de demander un accusé de réception ou une confirmation de lecture, car cela pourrait donner l’impression que vous êtes trop insistant.

Cependant, si vous n’avez toujours pas reçu de nouvelles du recruteur quelques jours après votre courrier électronique de relance, vous pouvez alors envisager de le contacter par téléphone.

4. Soignez votre écriture

Sur le plan de la forme, il va de soi que l’orthographe doit être impeccable en toutes circonstances ! Quant au fond, n’oubliez pas d’inclure plusieurs éléments essentiels :

  • Le titre du poste : Une entreprise peut être en train de recruter plusieurs candidats en même temps, et il n’est pas de la responsabilité du recruteur de chercher dans ses dossiers pour savoir pour quel poste vous postulez. Vous pouvez donc inclure le titre du poste dans l’objet de votre courrier électronique pour que cela soit clairement visible.
  • La date de votre rencontre et vos disponibilités.
  • La formule de politesse classique ! À ce stade de la procédure, il est important de ne pas la négliger, même si l’entreprise a une ambiance décontractée. N’oubliez pas que mieux vaut en faire un peu plus que pas assez.
  • Si malheureusement la réponse est négative, répondez quand même au recruteur pour le remercier de sa réponse. Cela est toujours apprécié et montre que vous ne gardez pas rancune. Vous pouvez même profiter de l’occasion pour demander des commentaires constructifs, ce qui vous sera utile pour vos prochains entretiens !

5. Faites la différence

La base de votre courrier électronique doit être impeccable et respecter les conseils précédents. Cependant, n’hésitez pas à vous démarquer des autres candidats en allant au-delà de ce qui est attendu.

Référez-vous à un point spécifique abordé lors de l’entretien ou proposez une solution à une problématique liée au poste en envoyant, par exemple, une étude de marché pertinente. Soyez sûr que le recruteur appréciera grandement cet engagement de votre part.

Publicités

Pour toutes vos demande de CV et Lettre de Motivation Pro, visitez gratuitement ce lien 

Un suivi bien réalisé peut être une preuve supplémentaire de votre motivation à rejoindre l’entreprise. Il est essentiel d’agir au bon moment et de respecter les bonnes pratiques, mais cela ne devrait plus être un problème pour vous maintenant.

Ne sous-estimez pas l’importance de la relance après un entretien d’embauche. Cela démontre votre intérêt et votre détermination à obtenir le poste. En suivant ces conseils, vous serez en mesure d’effectuer un suivi efficace tout en maintenant une approche professionnelle et respectueuse. Bonne chance pour la suite de votre processus de candidature !

Publicités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here